Sur le parcours judiciaire de Demjanjuk

Un excellent article, très synthétique, du Point, sur la tumultueuse vie judiciaire et civile de John Demjanjuk depuis 1997 permettra à chacun d’avoir une vue d’ensemble, et de comprendre l’importance d’un tel procès.

Cette très rapide vue d’ensemble donne le vertige quant au nombre des juridictions et du nombre de pays impliqués.

Le contraste entre la volonté, depuis trente ans, de le voir condamné et les difficultés à le mettre effectivement en prison incarnent selon moi une limite, un paradoxe : les grands procès nazis (comme le procès Barbie) existent pour « condamner des coupables », et encadrent à des fins pédagogiques une culpabilité évidente. Demjanjuk se trouve entre l’exécuteur et le grand responsable, ce qui rend la charge de la preuve une affaire bien plus complexe.

Le procès munichois  est lui-même encore drapé d’une incertitude, quant à la validité des preuves et des témoignages, qui contribue d’ailleurs à rendre l’affaire si médiatique.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Demjanjuk, histoire, procès.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s